tunnel de vente 0

Un tunnel de vente est-il vraiment un outil indispensable ?

Le tunnel de vente, dans le monde du marketing, on en entend évidemment très souvent parler.

Ouais, mais les tunnels de vente, c’est quoi ça ?

Un tunnel de vente, pour faire simple, c’est une sorte d’entonnoir.

En anglais, entonnoir se dit funnel.

D’ailleurs, tu as peut-être déjà vu le terme de funnel ?

Et bien, funnel ou tunnel, c’est la même chose. Un funnel c’est un tunnel de vente, mais fun…(bien pourrie cette vanne…)

Un tunnel de vente est une sorte de chemin virtuel que tu fais suivre à ton client et qui est sensé l’amener à acheter ton produit ou rejoindre ton opportunité.

De nos jours, les outils pour construire des tunnels de vente sont nombreux.

Avec Sandra, nous utilisons la plateforme Systeme.io

Mais, pour construire un tunnel de vente, il y a un outil encore bien plus simple que les plateformes de webmarketing.

Un outil que tu utilises peut-être déjà tous les jours.

Il s’agit des stories dans Facebook.

Si si, on t’assure.

Quelques séries de stories bien construites peuvent aisément remplacer un tunnel de vente construit sur Systeme.io ou sur n’importe quelle autre plateforme de webmarketing, même Nowsite 😁 !

Du moins pour de petites actions ponctuelles.

Comment est-ce possible ?

C’est en fait assez simple.

En planifiant 3 ou 4 séries de stories, réparties sur 3 ou 4 jours, tu amènes ta communauté à découvrir un de tes produits ou ton opportunité.

Mais attention: fais pas ça en mode bourrin en publiant des photos de tes produits ou en disant simplement que ta société est la meilleure.

Sois plus malin que cela !

tunnel de vente 1

Chaque jour, tu dois monter en puissance.

Par exemple, le premier jour, tu fais simplement un petit teaser de ce que tu vas mettre dans tes stories les jours suivants.

L’idée est d’éveiller la curiosité grâce à ta « story tunnel de vente ».

Imagine par exemple que tu veux vendre tes produits de perte de poids.

Le premier jour, ta série de stories (3 ou 4 suffisent) doit amener le sujet en douceur.

1. Une photo de la plage. Texte: « c’est bientôt les vacances ».

2. Une photo d’un ventre bedonnant. Texte: « mais toi tu redoutes de mettre ton maillot »

3. Une photo de toi avec un appel à l’action. Texte: « ne rate pas ma story de demain car j’ai une solution pour toi ».

Le deuxième jour, tu enchaînes avec 3 ou 4 stories qui détaillent les avantages de ton produit par rapport aux concurrents. 

Pas la peine de donner tous les ingrédients de ton produit. Tout le monde s’en tape. Contente-toi de lister et imager les avantages et les bienfaits qu’il procure.

Termine ce deuxième jour par un appel à l’action. Texte: « retrouve-moi demain pour en savoir encore plus ».

Troisième jour: 3 ou 4 témoignages de clients.

En vidéo ou par des captures d’écran de leurs commentaires.

Le tunnel de vente par stories te permet tous les formats.

Ultime appel à l’action: « ne manque pas ma story de demain, j’ai une surprise pour toi. »

Enfin le 4ème jour seulement, tu proposes to produit.

Evidemment sans le citer !

Faudrait pas que les gens aillent le chercher sur Internet et l’acheter sans passer par toi, t’es d’accord ?

Ultime appel à l’action: « contacte-moi par Messenger si tu veux être à l’aise dans ton maillot. »

Et si les gens ne te contactent pas ?

Bon, faut être honnête, la majorité des gens sont passifs sur les réseaux sociaux.

En mode: « je scrolle mon Facebook en matant Netflix…. »

Il faut aller les chercher.

Forcer un peu le destin.

Mais retiens bien ceci: imagine que quelqu’un a suivi toutes tes stories durant 4 jours (note chaque jour les noms de celles et ceux qui te suivent pour mieux les repérer).

Tu crois pas que s’il ou elle n’avait aucun intérêt pour ce que tu publies, il aurait regardé toutes tes séries de stories ?

Une personne qui a parcouru durant 4 jours tes tunnels de vente construits grâce à tes stories n’est plus vraiment un inconnu.

Tu sais en tous cas que ce que tu publies l’a intrigué.

Tu es tout à fait légitime de le contacter par Messenger pour savoir ce qui l’a intéressé dans ton tunnel de vente.

Plus un prospect aura suivi tes stories, plus il sera déjà qualifié pour passer à l’achat.

Et qualifier les prospects, c’est bien un des buts d’un tunnel de vente, non ?

Si tu veux pousser encore plus loin le sujet des stories et en faire un véritable outil de prospection, on te recommande la formation de Nicolas Benezeth sur le sujet des stories.

Elle est très complète et te permettra de transformer tes stories en vrai tunnels de vente, comme on te l’a décrit dans ce mini-article.

Pour accéder à cette super formation, clique simplement ici : lien vers la formation Stories

Sandra et moi, on te souhaite plein de succès avec tes nouveaux tunnels de vente.

 

Tu as aimé "Un tunnel de vente est-il vraiment un outil indispensable ?" ?
Ne manque pas l'article phare actuellement le plus lu de notre blog:
🤙 Tu vas abandonner le MLM dans moins de 3 mois si tu ne lis pas cet article !

 

Change ta vie et réalise tes rêves grâce au MLM !

Suis-nous aussi sur Facebook:

Profil de Sandra 

Profil de Sam

Notre groupe Facebook

Notre canal Telegram

Si "Un tunnel de vente est-il vraiment un outil indispensable ?" t'a plu, n'hésite pas à laisser un commentaire. Sandra et moi en serions ravis.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour haut de page

Formation MLM Gratuite

CONSTRUIS TOI AUSSI TON SYSTEME DE PROSPECTION !

Pour Ne Plus Jamais Manquer De Prospects Et Parrainer Jusqu’à 4 Filleuls Par Mois

DES PROSPECTS EN MASSE !!!

Découvre GRATUITEMENT comment bâtir ton propre système de prospection

             Qui te permettra de parrainer               3 à 4 filleuls par mois

↘️ ⬇️ ↙️